Facilitez les apprentissages (et bien plus encore) avec le Mind-Mapping …


Si le Mind-Mapping, dans le cadre de la Pédagogie Positive, est proposée pour favoriser les apprentissages et pour mémoriser facilement, vous verrez qu’il peut être utilisé pour un tas d’autre choses :

  • Préparer une réunion, un exposé, un voyage
  • Faire une prise de notes
  • Faire un comparatif de solutions
  • Faire sa liste de course

J’ai eu la chance de participer à une formation dans le cadre professionnel. Celle-ci se déroulait sur une journée complète. Mon sentiment à la fin de cette journée fut de me dire « Si seulement j’avais pu connaitre cette méthode pendant ma scolarité, cela aurait tellement facilité mes apprentissages ! »

Il faut savoir qu’en Finlande, dont le modèle d’éducation est souvent montré en exemple, c’est cette méthode qui est utilisée dans les classes. Les cours et les prises de notes sont réalisés sur des Mind-Map dès l’entrée en école primaire.

Qu’est-ce que c’est ?

Le Mind-Mapping est une méthode qui va vous permettre de structurer les informations. C’est également un outil créatif car il permet de favoriser l’émergence d’idées tout en les structurant.

Littéralement, faire une « Mind-Map » c’est faire la « carte de ses pensées ».

Appelée également carte mentale ou carte heuristique, c’est un schéma qui a en son centre le cœur de votre sujet. Et de ce cœur vont partir les différentes branches (l’arborescence) qui vont porter vos idées.

Ce schéma comporte des mots, des couleurs et des images.

Grace à cet outil, vous pourrez plus facilement réaliser vos analyses ou vos synthèses car il vous offre une vue globale de votre sujet et matérialise physiquement les liens. Et ça, c’est aussi ce qui va faciliter le travail de mémorisation.

D’où est ce que cela vient?

L’histoire raconte que ce serait Aristote le premier qui aurait inventé le concept en imaginant un arbre dont les branches principales sont des questions et les rameaux sont des éléments de réponses.

Cependant, c’est à Tony BUZAN que nous devons la méthode du Mind-Mapping qu’il a développée à fin des années 60.

Alors qu’il était étudiant, il a voulu comprendre comment fonctionne le cerveau pour l’utiliser au mieux afin de mémoriser plus facilement ses cours. Comme d’autres, il a compris que nous n’utilisons que 10% de notre cerveau, mais il a compris également autre chose : pour aider au travail de la mémorisation il faut utiliser les 2 hémisphères de notre cerveau.

Comment fonctionne notre cerveau ?

Notre cerveau (appelé aussi Néocortex) est constitué de 2 hémisphères, le droit et le gauche.

Quel est le rôle de chaque hémisphère?

Un cerveau a 2 hémisphères ...L’hémisphère gauche est au service de la logique, du calcul, des mots, de la linéarité… C’est celui-ci que nous utilisons pour faire des mathématique, des sciences ou pour faire une analyse déductive.

L’hémisphère droit lui, est au service de la créativité, il s’attache aux couleurs, aux images, aux sentiments … C’est celui-ci que nous utilisons lorsque nous faisons travailler notre imagination.

Les systèmes d’apprentissages classiques,  sollicitent principalement notre cerveau gauche, notamment par des prises de notes linéaires. Ceci  favorise la perte de concentration car le cerveau droit s’ennuie, ce qui rend la mémorisation difficile…

Le Mind-Mapping utilise les deux hémisphères de votre cerveau.

En mettant à contribution nos deux hémisphères les choses deviennent plus faciles… Un petit exemple ?

imageL’exemple le plus représentatif est celui du puzzle. Imaginez que l’on vous demande de faire un puzzle dont les pièces seraient toutes de la même couleur. Vous utiliserez alors principalement votre hémisphère gauche qui, en analysant les formes vous, permettrait de déduire que telle pièce va avec telle autre.

Que se passe-t-il si vos pièces à assembler forment une image ?

Puzzle planisphèreEt bien vous combinez l’analyse logique de votre hémisphère gauche avec l’image mentale « stockée » dans votre hémisphère droit qui représente l’ensemble des pièces lorsqu’elles sont imbriquées…

Vous comprenez ainsi qu’en observant la couleur, les motifs et la forme des pièces, il devient plus facile de les placer. C’est parce que dans ce cas, vous utilisez les deux hémisphères de votre cerveau 😉

La moindre information qui pénètre dans votre cerveau déclenche une multitude d’association d’idées… Et chaque idée en appelle une autre… C’est exactement ce processus qu’utilise le Mind-Mapping.

Ne dit-on pas qu’une image vaut mille mots?

Il a été démontré qu‘une image a un pouvoir d’évocation beaucoup plus important que les mots, c’est pourquoi, dans les Mind-Map vous allez associer chaque idée à une image. Cela facilitera l’encrage de l’idée.

De quelle façon construire vos cartes mentales ?

  • Utiliser une feuille blanche (sans ligne ni carreaux) que vous prenez en format paysage (le bord le plus long face à vous),
  • Écrire le sujet ou le thème de votre carte au centre, écrit en lettres capitales.
  • les principales idées ou thématique de votre carte se répartissent SUR les branches autour du cœur de votre carte,
  • chaque branche est illustrée par un schéma, une image ou un pictogramme qui évoque l’idée qu’elle porte.
  • vous pourrez associer une couleur par branche avec ses ramifications pour mieux les distinguer entre elles.
  • Il ne faut qu’UN mot ou une idée clef sur chaque branche
  • Enfin pour une meilleure lisibilité, les mots devront être inclinés à 45° maximum.

Pour illustrer mes propos, je vous propose cette carte d’un étudiant avec pour thématique le SANG. Je vous invite à cliquez sur l’image pour l’agrandir.

Mind Map sur le SANG

La carte mentale sur le SANG rédigée par un étudiant.
source : http://www.ebsi.umontreal.ca/

Ci dessous, je me suis amusée à faire une carte de ma liste de courses (bon, j’avoue, je ne la fait pas à chaque fois aussi complète, avec tous les petits dessins 😉 ) Là encore vous pouvez cliquer dessus pour l’agrandir.

Cela vous montre qu’on peut faire des carte pour beaucoup de choses, y compris celles de la vie …

image

 

Vous souhaitez aller plus loin dans l’apprentissage et l’utilisation du Mind-Mapping ?

Vous pouvez vous rendre sur le site « Nomadity » de Cindy ou elle anime le blog « Apprendre à apprendre« .

Cette formatrice propose de vous envoyer gratuitement 7 vidéos pour apprendre à utiliser le Mind-Mapping. Elle propose également plusieurs formations en ligne, à suivre sans avoir à vous déplacer de chez vous.

Cliquez ICI pour accéder au formulaire et obtenir vos 7 vidéos gratuites.  

Cliquez ICI pour accéder à son offre de formation sur le Mind-Mapping

Par ailleurs, vous trouverez une multitude d’exemples de Mind-Map en cliquant sur cette Galerie de cartes mentales mise à disposition par l’Ecole de Bibliothéconomie et des Sciences de l’Information (EBSI) de l’Université de Montréal.


Enfin, comme je vous l’ai dit dans ma page d’introduction à la la Pédagogie Positive, le livre d’Audrey AKOUN et Isabelle PAILLEAU  du même nom consacre tout un chapitre à cet outil pour accompagner votre enfant dans les apprentissages. Elles proposent de nombreux exemples de cartes que ce soit pour la mémorisation des règles de grammaire, de la géométrie ou de l’histoire.

 

Tous à vos cartes! N’hésitez pas à me donner votre avis sur cet article en laissant un commentaire ci-dessous 🙂

 

Laisser un commentaire