VIDÉO – Défi de l’éducation #11 : Il ne m’écoute pas !

⭐️Nouvelle VIDÉO dans la série « Les défis de l’éducation »
J’ai reçu la question d’une maman à laquelle je répond en apportant des outils de La Discipline Positive®.

S’il vous arrive que votre enfant ne vous écoute pas, alors cette vidéo va vous intéresser !!! (Et mon petit doigt me dit qu’il y a pas mal de personnes qui peuvent se sentir concernées 😅 )

Dites-moi comment cela a fonctionné chez vous (ou pas !)
Et puis vous pouvez me mettre un petit pouce pour me dire si cette vidéo vous a plu 😉

Bonjour,

Dans cette série de vidéos je vous propose de répondre aux questions sur les défis de l’éducation que vous rencontrez.

Alors j’ai reçu récemment une question de ketty qui me parle de son fils de six ans qui a un problème avec lui puisqu’il n’écoute pas ce qu’elle lui dit.

Elle me dit qu’elle répète une fois, deux fois, trois fois et qu’elle finit par s’énerver et que du coup ça finit mal… lui râle, et elle a l’impression d’avoir échoué dans son action éducative parce qu’elle s’est énervé… Alors elle me dit, et c’est intéressant, qu’elle a l’impression qu’il la défie.

Si elle a cette impression là, il y a de grandes chances qu’en fait l’enfant soit dans une espèce de recherche de pouvoir. Et pour lui donner du pouvoir, finalement il faut pouvoir lui peut-être lui proposer des choix…

Un outil qu’on utilise en discipline positive® consiste à poser une question au lieu de donner un ordre. La question va justement activer des zones différentes du cerveau que lorsqu’on reçoit un ordre. La question, elle va inviter à la réflexion et surtout elle va donner un choix et donc proposé une part de décisions à l’enfant 😉

Donc par exemple, au lieu de dire à l’enfant « va mettre des chaussures », on va lui demander « de quoi as tu besoin pour pouvoir sortir ». Au lieu de dire à un enfant va jeter ce papier on va lui dire « Et ce papier où est-ce qu’on va le mettre? . On pourra, pour des jeunes enfants notamment, proposer des questions qui vont être fermées « est ce que tu veux un yaourt ou une compote ? », « Est-ce que c’est toi ou est ce que c’est moi qui éteins la télévision? », « Est ce que tu veux des chaussures en toile ou tes baskets? »

En fait, à travers la question, on va finalement amener l’enfant à nous donner une réponse alors qu’un ordre ne suscite pas la réponse. La question amène une réflexion et finalement amène l’enfant à répondre…

Encore une fois c’est au niveau cérébral que cela se passe. L’enfant n’active pas les mêmes zones de son cerveau lorsqu’on lui pose une question et lorsqu’on lui donne un ordre.

Alors, voilà je vous propose d’essayer la prochaine fois que vous donner un ordre, que vous demander quelque chose à votre enfant une fois, deux fois, trois fois…. et que ça marche pas et bien de changer de stratégie et de basculer dans la question.

Attention, cet outil là ne veut pas dire que tous les ordres vont se transformer en question ! Tant que vous donnez des ordres et que cela fonctionne alors on ne change rien ! (Il n’y a pas de raison 😉 ) par contre quand l’ordre ne fonctionne plus et que ça fait 10 fois que vous demander la même chose et qu’il n’y a rien qui bouge alors basculez dans la question ça peut être une solution.

Autre chose encore : Le ton sur lequel on va poser la question bien sûr à son importance. Hurler une question va avoir le même effet que si je donne l’ordre de façon autoritaire est très stricte. Et cela n’a rien de respectueux.

Allez, je vous propose d’essayer la prochaine fois que vous donner un ordre une fois, deux fois, trois fois, et que ça ne marche pas et bien de basculer dans la question.

voilà j’espère que cet article vous a plu 🙂 N’hésitez pas à me laisser vos commentaires à me dire comment cela se passe à la maison. Ci vous avez essayé, que ça a marché (ou pas).

Je vous dis à très bientôt 🙂

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :