VIDÉO – Défi de l’éducation #05 : Comment comprendre et gérer les crises de votre enfant

Bonjour à tous, dans cette série de vidéos je réponds à vos questions sur les défis de l’éducation que vous rencontrez.
J’ai reçu plusieurs questions au sujet de la gestion des crises de colères des enfants.
Je partage donc dans cette vidéo un outil que l’on utilise pour gérer les colères et aussi comprendre ce qu’il se passe dans le cerveau de notre enfant lorsqu’il est en crise, lorsqu’il fait une colère, lorsqu’il a du mal à gérer ses émotions.

La démonstration du « cerveau dans la main » du docteur Daniel SIEGEL

La Discipline Positive de Jane NELSEN utilise une démonstration qui est proposée par Daniel SIEGEL, neurologue américain qui propose d’expliquer le fonctionnement du cerveau lorsqu’il est sous stress,
lorsqu’on est submergé par les émotions, grâce à une modélisation qui se fait grâce à la paume de la main.
Cette démonstration s’appelle « le cerveau dans la main » et je vous propose de la réaliser avec vous dans cette cette vidéo pour vous expliquer ce qu’il se passe dans notre cerveau…
C’est une démonstration qui est assez imagée et qui peut être très bien utiliser avec des enfants même très jeunes.
D’ailleurs, lorsque le livre de Daniel SIEGEL a été traduit en France, une animation sous forme d’un dessin animé a été publiée sur internet pour pouvoir montrer à vos enfants, même les plus jeunes, ce qu’il se passe dans leur cerveau lorsqu’ils sont en crise, lorsque ils sont submergés par les émotions ou lorsqu’ils font une colère…
Vous retrouverez cette animation à la fin de cet article.
Alors, dans cette démonstration du « cerveau dans la main » on va prendre notre main et on va imaginer que tout ce qui est au niveau du poignet c’est le tronc cérébral. Physiquement ça se passe dans la
nuque et dans le bas du crane. le tronc cérébral c’est le siège de toutes les fonctions automatiques du cerveau : la respiration les battements du cœur…Tout ça on n’a pas besoin de réfléchir pour que ça fonctionne bien (et heureusement !)
Quand on plie son pouce au milieu de la paume de la main, le pouce représente le cerveau moyen, on est aussi là dans la zone du cerveau reptilien. Dans cette zone là, on a toutes les fonctions et les réactions sous stress. Et quand on est sous stress, on a trois types de réactions. Cela peut être la fuite, l’attaque, ou bien cela peut être la sidération/l’immobilisation. pour es trois types de réactions, on n’a
pas besoin de réfléchir non plus, c’est une réaction instinctive.
Quand je plie mes doigts par dessus mon pouce, on représente l’arrière et le haut du crane, nous avons ici le cortex. Dans cette zone, on va retrouver nos sens (l’ouïe, l’odorat, le toucher…) et quand on remonte sur le haut du crane on a aussi les fonctions motrices : la préhension, la marche…
Et, devant, au niveau des ongles, on est dans le cortex préfrontal. Physiquement, cela se passe à peut près derrière et au dessus de nos sourcils. Dans cette zone là du cerveau qu’on va avoir
les fonctions supérieures.  C’est à dire : la capacité à trouver des solutions, avoir de l’empathie, de la moralité, la capacité à résoudre des problèmes …
Quand on est sous stress ou quand on est en prise à ses émotions.
On va pouvoir imager ce qui se passe dans notre cerveau en relevant nos doigts…. en « déconnectant » notre cortex préfrontal de notre cerveau moyen. Là, on est en prise directe avec nos réactions
sous stress, on n’a plus notre capacité à raisonner, on n’a plus notre capacité à trouver des solutions on n’a plus notre capacité à prendre du recul et donc, quand on est comme ça, on est soit dans l’ attaque, soit dans la fuite ou dans la sidération.
En fait quand nos enfants sont sous stress, quand ils font une crise, quand nos enfants se roule par terre, ils sont dans cet état là. Et à ce moment-là on est dans une véritable « tempête émotionnelle » l’enfant n’est plus capable de gérer quoi que ce soit..

L’outil « Temps de pause »

Ce que l’on propose en Discipline Positive c’est que, quand on voit notre enfant dans cet état là on va mettre en oeuvre différentes techniques pour pouvoir lui permettre de redescendre en pression, de reconnecter et pour ça on va utiliser un outil qu’on appelle le « temps de pause ».  Ce temps là, c’est le temps nécessaire pour pouvoir redevenir capable de réfléchir, de prendre du recul, de trouver des solutions. Ce temps de pause va aider à cette reconnexion.
Pendant ce temps de pause,  on va pouvoir faire quelque chose qui nous fait du bien. Ca peut être quelque chose de très rapide, ça peut être aller prendre l’air, s’isoler, écouter de la musique, prendre un livre, dessiné (il y a beaucoup de « d’art thérapie » où l’on peut faire du coloriage…)
Une fois le calme revenu, on va pouvoir rechercher des solutions et reparler de la situation pour voir comment on peut faire pour que cette situation là ne se reproduise pas ou comment la gérer
différemment si elle se représente.

Le cas des ados

Une dernière chose…. Il faut savoir qu’au moment de l’adolescence, les hormones, les transformations qui se passent dans le corps de nos enfants, font que de façon naturelle pendant cette période là ils sont toujours un petit peu déconnectés…
C’est à prendre en compte parce que cela veut dire, au moment de l’adolescence qu’ils ont des difficultés à planifier, à prendre du recul, … on voit qu’ils sont tout le temps un petit peu à la limite sur le fil du rasoir et prêts à exploser …. c’est comme ça qu’on a des réactions très vives et c’est aussi ce qui peut expliquer les comportements à risque des ados .
C’est bon de savoir, qu’en fait, nos enfants, nos ados à cette période là de leur vie et bien il y’a des choses qui sont compliquées à gérer pour eux… C’est toujours avec bienveillance et en leur témoignant notre amour inconditionnel qu’on va comprendre ce qui se passe dans leur cerveau et leur dire qu’on est là pour les aider….
Voilà, j’espère que cet article / cette vidéo vous a plus que cela vous aide à comprendre ce qui se passe dans le cerveau de nos enfants …
Peut-être que vous aurez envie de présenter cette démonstration à vos enfants à vos ados. Je vous mets ci-dessous le lien pour pouvoir visionner l’animation

N’hésitez pas à liker et partager cet article avec vos proches.
N’hésitez pas non plus à commenter, me faire part de vos remarques et de vos questions dans la zone de commentaires ci-dessous.

Laisser un commentaire