Qu’est-ce que la Psychologie Positive ?


D’où vient la Psychologie Positive?

Martin SELIGMAN

Martin SELIGMAN

Dans les années 1990, alors que la psychologie traditionnelle traite les dysfonctionnement mentaux (dépression, maladies mentales …), le psychologue américain Martin SELIGMAN a marqué un changement en s’intéressant aux émotions positives, aux forces de caractère et plus globalement, à tout ce qui peut contribuer au bonheur.

Aujourd’hui, on défini la Psychologie Positive comme la science du bonheur. Elle s’appuie sur de nombreuses recherches à la fois dans les domaines de la psychologie , des neurosciences et du médical.

 

Le Bonheur est en vous !

C’est confirmé par de très nombreuses études publiées ces dernières années. En résumé, voilà ce qu’elles nous disent …

Il existe une prédisposition génétique au bonheur que l’on estime à peu près à 50%,

A moitié plein ou à moitié vide ?

A moitié plein ou à moitié vide ?

En effet, nous connaissons tous des gens qui, naturellement, voient toujours le verre à moitié plein et qui, quelque soit les événements extérieurs qu’ils traversent gardent toujours leur optimisme, leur humour et rebondissent toujours même en cas de coups durs. Au contraire, nous connaissons tous des gens qui « ont tout pour être heureux » comme on dit et qui râlent toujours, qui pointent toujours le côté négatif des choses, qu’il s’agisse de leur vie, des autres ou de la société.

Les conditions extérieures exercent une influence assez limitée, de l’ordre de 10%,

« L’argent ne fait pas le bonheur »….Et oui on le disait déjà mais des études montrent que dans nos pays occidentaux, alors que le PIB et le pouvoir d’achat ont pu monter d’à peu près 60% entre 1945 et 1970 de même qu’entre 1975 et 2010, la mesure du bonheur des individus n’a pas bougée. Par ailleurs, en comparant le bien être entre des pays riches et des pays pauvres on peut également constater qu’il n’y a pas de différence contrairement à ce à quoi on pourrait s’attendre !

Vous allez me dire que des événements graves ont pourtant une influence notable sur votre moral : Certes mais là encore des chercheurs ont suivi des personnes qui ont subit des événements très positifs (comme gagner au loto) ou très négatifs (deuil, accident grave menant à un handicap permanent…) et il ont observé que le sentiment d’être heureux ou malheureux connaissait certes un pic mais qu’entre 6 mois et 2 ans après l’événement le niveau était revenu au niveau initial.

On peut être plus ou moins heureux en modifiant le regard que l’on porte sur soi-même et sur la vie.

I love meCette part sur laquelle nous pouvons agir compte donc pour près de 40% ce qui n’est pas négligeable du tout. C’est donc sur celle-ci que l’on peut agir et qui nous intéresse au travers de la psychologie positive.

Des études ont également montré que notre niveau de bonheur est très souvent lié à l’appréciation que l’on a de notre situation et que celle ci est liée à l’environnement dans lequel on vit et les gens avec qui l’on se compare.

Par exemple, si vous gagnez 20 000 € par an en vivant à Paris vous allez vous sentir mal en comparant la richesse autour de vous. Si vous gagnez la même chose au Ghana ou en Ethiopie votre sentiment ne sera pas le même.

Des chercheurs ont suivi des étudiants postulant à leur premier emploi et on vu qu’un jeune sera plus satisfait s’il se voit proposer un poste à 30 000 € alors la moyenne de ses copains de promo trouvent à 27 000 € que s’il trouve un poste à 33 000 € alors que ses copains trouvent à 35 000 € …

Cela montre que pour se sentir heureux il faut avant tout savoir jouir de ce que l’on a plutôt que de se comparer avec d’autres qui ont ce que l’on a pas. Bien sûr, dans notre monde globalisé et communiquant il est plus difficile de ne pas se comparer que du temps ou chacun vivait dans son microcosme et ne savait pas ce qui se passait ailleurs…

Voilà, une fois cette introduction faite, l’objectif pour nous, au travers de la Psychologie Positive, va être de remonter notre « point fixe » individuel.

Arrêtez donc de jouer au loto et passez à la psychologie positive 🙂

Votre bonheur ne dépend donc pas de ce que vous vivez mais de la façon dont vous le vivez intérieurement.

Pour aller plus loin …

Nous vous proposons de découvrir les articles que nous publions dans notre blog sur la Psychologie positive en cliquant ICI

 

Si vous souhaitez approfondir le sujet nous vous recommandons vivement le livre de Frédéric LENOIR Du bonheur: un voyage philosophique, une approche philosophique mais très facile et plaisante à lire.

 

Pour une approche pratique du bonheur nous vous recommandons POWER PATATE de Florence SERVAN SCHREIBER, un livre pétillant vous donnant plein de conseils pratiques pour positiver.

 

Nous partagerons avec vous, au travers de notre rubrique thématique sur la Psychologie Positive, des méthodes, outils permettant de positiver et d’approcher votre vie autrement.

Laisser un commentaire