5. Passer un accord avec votre ado … et le suivre !


La recherche conjointe d’un accord

La recherche conjointe de solution fonctionne très bien avec les ados
Alors quelle méthode pour trouver un accord avec son ado ?

La Discipline Positive propose de procéder en quatre étapes :

  1. Votre ado partage avec vous ses besoins, ce qu’il veux et ses objectifs.
  2. Vous présentez vos besoins, ce que vous attentez et vos objectifs.
  3. Si les objectifs de votre ado et les vôtres sont éloignés, faire un remue-méninges (ou brainstorming) pour trouver toutes les solutions qui vous viennent à l’esprit.
  4. Vous choisissez ensemble une solution. Vous pouvez aussi choisir de la tester sur une période donnée. A la fin de la période vous pourrez choisir ensemble d’adopter la solution ou de l’ajuster.

think learn and love

En soi c’est assez simple, et suivre cette méthode (et surtout ce qui qui va suivre) est un véritable gage de réussite …

Le suivi de l’accord … dans la durée

Les différentes façons de motiver votre ado dont nous avons parlé dans ce dossier sont assez simples et rapides à mettre en place.
Le suivi dans la durée est un peu plus compliqué à mettre en place car cela nécessite un accompagnement de votre part.

Cependant cela en vaut vraiment la peine 😉

Cette méthode infaillible me semble en fait, indissociable de la recherche d’un accord car elle aide vraiment les ados à respecter les accords que vous avez conclus ensemble. C’est une excellente alternative aux méthodes autoritaires ou à la permissivité.

le temps qui passeEn réalisant ce suivi, vous pourrez répondre aux besoins de chaque situation tout en préservant la dignité et le respect attendus par vous et votre jeune. C’est un moyen efficace aussi pour aider votre enfant à acquérir les compétences nécessaires pour s’épanouir dans la vie en société.
Le suivi dans la durée est une approche respectueuse, qui se déroule en quatre étapes et qui enseigne la coopération, les compétences de vie, et la responsabilisation. Il fonctionne particulièrement bien, notamment lorsque les accords concernent le temps passé devant les écrans, le temps passé en famille, le respect des engagements de l’ado vis à vis de lui même ou de la famille.

Une des clefs de réussite du suivi dans la durée est l’implication du parent avec qui l’accord initial a été passé. Il doit être le seul avec l’ado à réaliser ce suivi et ce, dans une posture de « Copilote ».

Les quatre étapes pour un suivi efficace dans la durée

  1. 4 étapesAvoir une discussion amicale et bienveillante avec votre adolescent afin de recueillir et d’entendre sur son point de vue en ce qui concerne le problème. Écoutez le d’abord et ensuite partager vos pensées et votre point de vue.
  2. Faites une recherche de solutions en utilisant le remue-méninges (brainstorming) avec votre adolescent. (N’hésitez pas à y mettre un peu d’humour en jetant quelques exagérations.) Choisissez une solution que vous, comme votre ado peut accepter. Il vous faudra sans doute trouver un compromis car votre solution préférée ne sera peut être pas celle de votre ado.
  3. Convenir d’une date limite de réalisation de l’accord ou d’une date de mise en application.
  4. S’attendre à ce que l’accord ne soit pas parfaitement respecté ! Car c’est le propre de l’adolescent que de tester les limites. C’est là que vous entrerez dans votre rôle de copilote en lui rappelant avec bienveillance et fermeté que vous aviez conclu un accord et qu’il doit être responsabilisé face à son engagement … Inutile de faire de longs discours, rappelez le lui simplement par la question « Quel était notre accord ? »

Avant de vous donner quelques exemple de suivi dans la durée efficaces, il est important de comprendre aussi les pièges à éviter.

Quatre pièges qui vouent à l’échec votre suivi :

  1. 4 piègesCroire que votre ado pense comme vous et qu’il a les même priorités que vous.
  2. Entrer dans les jugements de valeurs et les critiques au lieu de trouver des solutions.
  3. Passer un accord sans définir de date limite de réalisation ou de conditions d’horaires.
  4. Ne pas maintenir la bienveillance et le respect entre vous et votre adolescent

Et dans la pratique ?

Dans les Ateliers de la Discipline Positive, pour aider les parents à apprendre « l’art » du suivi dans la durée et pour leur montrer à quel point il fonctionne vraiment, cela passe par des jeux de rôles.

Un premier jeu de rôle consiste à dérouler les différentes étapes pour passer un accord avec son ado, par exemple pour lui demander de tondre la pelouse (la discussion, la recherche de solutions, la décision conjointe de l’accord) Un volontaire joue le rôle de l’ado, un autre celui du parent. Le volontaire qui joue le rôle du parent veille à ne pas tomber dans l’un de piège à éviter.
Une fois ce premier jeu de rôle terminé, nous proposons aux mêmes volontaires de faire un second jeu de rôle : la date ou l’heure limite pour passer la tondeuse est arrivée et rien n’a été fait. Nous demandons à « l’ado » de faire comme s’il était assis à regarder la télé ou à jouer à un jeu vidéo, au « parent » de faire un suivi de l’accord en utilisant les quatre conseils suivants.

Quatre conseils pour un suivi dans la durée efficace

1. 4 conseilsIntervenez de façon simple, concise et bienveillante. (« Je vois que tu n’a pas encore fait ce que tu m’avais promis. S’il te plaît tu veux bien le faire maintenant? »)

2. En réponse aux objections, demander simplement: «Quel était notre accord? »

3. En réponse à d’autres objections, ne dites rien et utiliser la communication non verbale. (Pointer sa montre ou l’horloge après chaque argument. Sourire sciemment. Offrir un câlin avec un « merci »…) souvenez vous que moins vous en dites, plus ce sera efficace ! Les mots sont autant d’occasions pour votre enfant de rebondir dessus et d’argumenter pour vous donner toutes les bonnes raisons qu’il a, de ne pas tenir son engagement.

4. Dites lui simplement un « merci » bienveillant lorsque votre adolescent reconnaît qu’il doit tenir sa parole (parfois avec beaucoup de difficultés),

Lors des jeux de rôle pratiqués en ateliers, nous demandons à la personne qui joue le rôle de l’adolescent d’être dans l’instant présent. C’est à dire qu’il doit répondre en cohérence avec la méthode respectueuse qui est utilisé. Le volontaire ne doit pas entrer dans un rôle où il répondrait face une éducation irrespectueuse de sa personne. Lorsque cela se passe ainsi, il est impressionnant de voir combien il est rapide d’obtenir ce que l’on veut de son ado (même après une phase de résistance).

 

Dites-nous ce que vous en pensez, partager votre expérience et vos remarques dans les commentaires ci-dessous 🙂

Laisser un commentaire